D'une femme à un autre mais aussi d'une grossesse à une autre, le vécu peut-être si différent. J'ai vécu ma première grossesse sur un petit nuage et je vous avoue avoir pensé que je vivrais la deuxième plus ou moins de la même manière. Erreur !

Dès le début tout était différent, le premier trimestre fût difficile, j'étais inquiète à l'idée de faire une fausse couche, j'ai été nauséeuse et sans appétit pendant les 3 premiers mois, j'ai chopé maladie sur maladie (Moi qui ne suis jamais malade à la base ..) => J'étais épuisée, je ne me sentais pas enceinte, mais bien malade. J'ai vraiment eu l'impression de lutter contre la maladie. Le moral n'était vraiment pas au beau fixe.. Mais heureusement cela ne dure que 3 mois, et j'avoue que l'on oublie assez vite les désagréments quand on commence enfin à se sentir en forme et soulagée par le cap des 3 mois. 

Avec le recul, j'ai mal vécu ce premier trimestre, j'aurais sans doute pu améliorer le quotidien. Cependant ce fameux quotidien était en parti mon démoralisateur qui ne m'a pas permis de me relever comme il le fallait. Par rapport à la première grossesse je n'étais pas une étudiante bien dans mes baskets, sereine, qui avait le temps de se préparer à cette grossesse. Mon objectif était de valider mon année et de profiter de 6 mois avec ce beau bébé que nous attendions avec impatience. J'avais l'esprit tranquile.
Là tout était différent :

baby-on-board-underground-badge-maman-suivi-de-grossesse-anecdotes

  • Au niveau boulot, c'était très difficile, je faisais des grosses journées, l'ambiance était stressante (je voulais être à fond, car pour ma hiérarchie, j'étais une jeune femme dynamique avec toutes ces capacités. Avec le recul, j'aurais peut-être dû annoncer ma grossesse plus tôt puisque celle-ci était difficile, ils auraient sans doute était un peu moins exigeant et plus compréhensif de mon état. Sauf que j'ai fait le choix de faire comme si de rien était à en être épuisée)
  • Mon compagnon était absent (Travaille jusque fin juin à l'étranger)
  • Un ainé de 3 ans et demi, adorable mais néanmoins fatiguant quand on est tout seul pour tout gérer
  • 2 heures de transport par jour
  • Contrariée par la santé de mes parents
  • BREF l'IDEAL POUR FAIRE UN BEBE !

Puis le second trimestre est arrivé pour mon plus grand bonheur. Les maux de grossesse ont commencé à passer! Mon ventre s'est arrondi très rapidement. J'ai senti également ce petit bébé bouger très tôt. Enfin je ne me sentais plus malade mais bel et bien enceinte!