Women Daily Life : le blog d'une jeune working-mum

09 nov. 2014

3 ème mois

IMG_6598

Et voilà choupinette à 3 mois aujourd'hui! Je ne prends pas de retard dans la rédaction :)

Choupinette continue de bien grandir, 5,3kg pour 56cm. Très souriante et beaucoup plus apaisée à présent, cette cocotte nous apporte, comme son grand frère, beaucoup de bonheur.

Les nuits

Mademoiselle fait ses nuits depuis 3 semaines, et de très jolies nuits : 20h/8h. C'est un plaisir pour nous de pouvoir passer des nuits sans un seul réveil. Bref, une petite fille désormais en bonne santé, cela change tout pour elle et pour nous. 

Son RGO

Enfin traité correctement, après notre rendez vous chez une spécialiste, les pleurs et difficultés pendant les biberons sont derrière nous. Elle boit donc 4 biberons de 120/180. Son traitement : Inexium 10mg le soir, et 2mg de Topaal avant chaque biberon fonctionne. 

Les pleurs

Toujours présents, sauf que maintenant on les comprends! D'ailleurs, nous avons acheté un excellent livre "Bébé pleure" de Marcel Rufo et Christine Schilte qui nous a aidé à y voir plus clair dans les pleurs de la petite cocotte. Ce livre répond aux questions que tout parent se pose au sujet des pleurs de nos bébés de 0 à 6 mois, mais aussi pour les plus grands de 6 mois à 2 ans. 
Une partie m'a tout particulièrement aidée, celle présentant les différents pleurs : cri de la faim, de colère, de douleur, de frustration, de fatigue, d'ennui et de plaisir. Et cela nous a confortés sur la traduction que nous commencions à faire de ses pleurs et donc sur la manière d'agir avec elle. 

  • Donc à ce jour, nous sommes encore "confrontés" aux pleurs de la faim, même si cela n'est pas systématique puisqu'elle est régulière sur les repas, du coup il nous arrive de lui donner à manger sans qu'elle le demande. 
  • Les pleurs pour s'endormir, cela a été le plus compliqué à comprendre. Quand notre bébé pleure dans nos bras, on se sent démunie. En fait, elle demandait juste à aller dans son lit, au calme, pour dormir. Une fois compris, dès les premiers signes de fatigue, qui chez elle se présente par des pleurs, nous la mettons au lit, et 2 min après les pleurs sont finis, elle dort profondément. 
  • Les pleurs d'énervement entre les phases de sommeil la journée. Notamment en ce moment, elle s'énerve quand elle essaie de téter son point .. Dans ces cas, on la laisse pleurer. Et en général ca ne dure pas très longtemps non plus. Si elle pleure 5 min en continu, une petite caresse sur la tête, et des paroles rassurantes suffises à la rassurer. Elle pleure encore quand nous quittons la chambre mais en général 2 min après elle dort à nouveau.
  • Les pleurs en sommeil agité la journée aussi, ce sont des petits pleurs, qui s'arrête, reprenne 1 min, s'arrête, bref, ca peut durer 30 min. Dans cette phase elle a les yeux bien fermés. Si on l'a réveille, là pour le coup, elle hurle lol ! 

Bref, comprendre son bébé demande du temps, de la patience et de l'observation.

L'éveil

Ces moments d'éveil sont assez rares .. En gros elle est éveillée 4h par jour, aux heures des biberons. Donc 4 fois 1h. Elle arrive rarement à tenir plus d'une heure. Elle pleure très rapidement après le biberon. On a tout de même le temps d'échanger des arrheu et de beaux sourires. Quand elle a fini le biberon et qu'elle ne pleure pas encore de fatigue, je la mets dans son tapis d'éveil, avec parfois son portique, qui l'amuse, mais elle se fatigue très vite. 

Elle adore quand on lui parle ou qu'on lui chante des chansons. En général, elle nous fais beaucoup de sourires. On peut le dire, elle nous fait craquer! 

Elle sait porter son poing à la bouche, elle vise assez bien maintenant!
Elle adore la position sur le ventre, notamment après le biberon. Elle lève très bien sa tête. Elle "pédale" de plus en plus, aime également être un peu debout, elle tend ses jambes. 

Elle adore également le bain, par contre c'est un peu compliqué de trouver le bon timing. Car comme je le disais ces moments d'éveil sont de courtes durées, du coup dès qu'elle sort du bain, elle a tendance à pleurer soit de faim ou de fatigue, donc c'est pas évident de trouver le bon moment. 

A 3 mois, c'est donc comme son frère une grosse dormeuse, qui sourit beaucoup et sait se faire entendre :)

Posté par euge89 à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


24 oct. 2014

2 ème mois

Pitchounette a eu 2 mois le 9 octobre. C'est un bébé calme qui dort toujours énormément. Elle a aussi une sacré voix quand elle pleure, je dirais même que elle ne sait pas pleurer elle hurle :D !

L'éveil

Les Aaarrheu sont arrivés, et avec, les premiers échanges. Des moments précieux où nous avons l'impression de communiquer et de renforcer les liens avec notre petite fille.
Dès que nous lui parlons, elle fait de magnifiques sourires et de très beaux arrheu. Ces moments nous font du bien à tous les 4. Pour mon compagnon et moi, c'est un plaisir de connaitre ces échanges et de voir à quel point cela lui fait plaisir. Mais également pour son grand frère, qui essaie également de communiquer avec elle en faisant lui aussi des arheu. J'ai pu également voir dans ces yeux la fierté de voir sa petite soeur grandir et pouvoir commencer à communiquer avec elle. Il est notamment très fière quand elle le regarde et lui fait des sourires.

2mois

Elle grandit !

4,9kg et 54 cm à 2 mois et 11j. Ces yeux bleux foncés se sont éclaircies depuis sa naissance, nous avons grand espoir

que ces beaux yeux bleux clairs

restent! Je misais peu d'espoir d'avoir un enfant aux yeux bleus, vu que les miens sont marrons, mais comme le papa à les yeux bleux, et que ma maman les a aussi bleux. Je pense que ma cocotte a hérité des yeux bleux. A contrario de mon fils qui a exactement les mêmes yeux que moi!

Biberons et reflux

Notre petite cocotte est passée au cours de ce mois à 4 biberons, avec un premier biberon vers 5-6h du matin et un dernier biberon vers 19h. Nous étions très content de voir qu'elle s'était régulée assez vite à 4 biberons. Malheureusement vers ces 2 mois, elle a commencé à hurler pendant chacun de ces biberons et donc à ne plus pouvoir les boire. Elle est donc repassée à 5 petits biberons. Nous avons donc été au plus vite chez le pédiatre, diagnostique : Reflux gastrique. Nous avons donc changé de lait pour du lait Gallia AR, pour limiter les reflux + traitement le soir (Inexium).
Cela ne fut pas suffisant, et ma fille a été ennuyée, en plus, par de très fortes colliques. Nous avons donc été voir un spécialiste, nous avons changé de lait pour Nidal Pelargon, qui a beaucoup soulagé le petit ventre de pitchoun, puis avant chaque biberon nous prenons Topaal.

Les pleurs du soir

Depuis ces 5 semaines, ils sont inévitables! Elle est agitée de 18h30 à 19h30 tous les soirs. Elle arrive parfois à se calmer toute seule, donc je la laisse en générale pleurer 5 minutes dans le salon mais AU CALME, je vais la voir, je lui parle calmement, la rassure. Puis je la relaisse pleurer 5 min et en général elle retrouve son calme. Elle ne s'endort pas, mais reste dans son transat avec nous calmement et fixe en général la veilleuse avec musique que je mets à côté d'elle.

Parfois, cela ne fonctionne pas, on fait donc un gros calin. Ayant son grand frère avec moi en fin de journée, malheureusement je ne peux me consacrer à 100% à elle.
Cette période est ennuyeuse, mais semble être une phase inévitable pour nos petits bouts. J'ai hâte que cela passe!

Le bain l'apaise également pendant les pleurs du soir. Si son papa est là, il lui donne le bain à ce moment là, cela me décharge et apaise beaucoup pitchounette.

Vacances

Le papa prend son congé paternité, et sera donc présent les 2 prochaines semaines! J'en avais grandement besoin! Notre cocotte ayant été malade, cela a été assez difficile ces 3 dernières semaines, entre les pleures et les biberons qui ne se passaient pas bien, je commençais à saturer moralement. Donc on peut dire que ce congé tombe à pic.
Nous avons décidé de fuire la grisaille parisienne et de partir 1 semaine à Cassis, pour changer d'air, voir la mer et faire de jolies balades en famille. Je pense que tout cela nous fera beaucoup de bien. Donc premier voyage pour notre louloute! Nous avons hâte!
Même si nous avons pas mal hésité aux vues de ces petits soucis. Depuis le nouveau traitement, les choses semblent aller beaucoup mieux, pourvu que ca dure!
Et puis, il y a 4 mois, nous nous posions également la question de partir ou non, vu les problèmes de contraction que je rencontrais. Et au final partir m'a fait le plus grand bien, je n'ai jamais été aussi bien pendant ma grossesse que lors de ces vacances!

Alors je pense que ces vacances vont nous ravigorer tous les 4!

22 sept. 2014

Le fameux congé maternité !

Un vrai soulagement lorsque celui-ci débute. En effet, avec nos 10 kg de trop, ce ventre qui prend énormément de place et toutes les gênes associés à la fin de grossesse, le congé maternité est bien mérité!

Dans la première période du congé maternité, nous sommes encore dans cet état de préparation physique et psychique à enfanter. Les cours de préparation à l'accouchement sont là pour nous soutenir et nous aider à passer les dernières semaines de grossesse ainsi que l'étape finale : l'accouchement. Dans cette phase du congé maternité, il y a également la finalisation dans la préparation de l'arrivée matérielle de l'enfant.
Ces 5 semaines avant l'accouchement passent assez vite aux vues de toutes nos préoccupations de futurs mamans. 

Puis arrive la seconde partie du congé maternité. Notre bébé est arrivé !! Avec tous les changements voire chamboulements que cela induit..
Il y a ces moments précieux de la découverte de son petit bébé. Puis le retour à la maison, où il faudra trouver ses marques, créer une nouvelle harmonie dans la famille que nous venons d'aggrandir, s'adapter à ce bébé qui n'a d'autres moyens de communication que les pleures qui vous fatiguent et que vous ne comprenez pas forcément.
L'accouchement fatigue, il faut du temps pour s'en remettre, accepter ce nouveau corps qui mettra également le temps qu'il faut pour se remettre. Bref tout n'est pas tout rose. Malgré le bonheur d'avoir enfin ce bébé tant attendu auprès de vous, il y a ce passage d'adaptation pour lui et pour nous. Cette période est importante, il est primordiale de beaucoup se reposer et apporter énormément de calme, de zen et de confiance à son bébé.

Puis la troisième partie du congé maternité, je me considère, 6 semaines après avoir accouché, dans une autre phase. Nous avons bien avancé, la routine se rode petit à petit (Primordial pour les bébés). Nous commençons à mieux comprendre notre bébé, ces petits maux sont plus vites résolus, nous continuons chaque jour à nous adapter à elle mais aussi à faire le nécessaire pour qu'elle s'adapte à nous. D'ailleurs s'adapter à tous les changements c'est tout au long de la vie que nous le faisons!
Maintenant que le rodage quotidien est mis en marche et que mon bébé se porte bien, vient pour ma part de nouvelles préoccupations! Comment profiter de mon congé maternité ? Comment profitez du temps que nous n'avons pas en dehors de ce congé, comment ne pas se laisser aller et le rendre bénéfique ? Je vous avoue que je commence à déprimer d'ennui ! J'ai un bébé qui dort beaucoup, ce qui me laisse du temps pour moi. Je commence à ressentir de l'ennui et l'envie de bien profiter de ce congé maternité, et de ne par perdre ce temps que j'ai toujours rêvé d'avoir, que le métro-boulot-dodo me prenait! Comment ne pas gâcher ce temps si précieux? Je ne veux pas le voir défiler, et me dire que je n'en ai pas profiter.
Après 6 semaines, je me sens mieux dans mon corps, moins fatiguée, mon quotidien est mieux rôdé. Comment gérer au mieux les moments de liberté où je me retrouve seule avec moi-même, bien sûr tout en douceur ? Tout cela est en cours de réflexion ..

congémater

Posté par euge89 à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 sept. 2014

1er mois :)

Je réitère ce petit rituel que j'avais pour notre petit garçon. La motivation n'était pas trop au rdv, mais à tord! En effet, je passe mon temps à relire tous les post que j'avais écris pour Petit Bout. Et je me rend compte que j'avais oublié énormément de choses et que les souvenirs reviennent peu à peu grâce à ces traces écrites.

Alors je commence ces petites notes pour les moisanniversaires de notre pitchoune :)

Elina 1 mois

Notre cocotte a eu 1 mois le 9 septembre, elle pèse 3,350kg pour 49 cm.

La vie de bébé

C'est un bébé qui dort énormément et qui finalement n'a que très peu de moments d'éveil. Sans doute du au fait qu'elle soit née préma.
C'est un bébé trés posé, calme qui fait énormément de sourire. Les 4 premières semaines ont vraiment été agréables, malgrès le(s) biberon(s) la nuit. J'adore quand elle nous regarde avec ses grands yeux bleus. Elle a des petits airs très rigolos. Les mêmes que son papa bébé.

Les choses se sont un peu corsées à partir de notre rdv chez le pédiatre :

 Il nous avait mentionné que les pleures du soir allaient débuter. BANCO! Depuis une semaine nous avons donc le droit aux pleurs inconsolables du soir (Qui peuvent durer 1h). Je me souviens que pour Petit Bout, nous changions de méthode à chaque fois pour pouvoir l'aider à passer cette petite passe de pleure.
Là c'est un peu plus compliqué. La balancelle, elle est encore trop petite pour cela. La veilleuse ou musique classique avec tétine peut un peu fonctionner, mais elle n'accepte pas tellement sa tétine. Du coup, soit elle n'en veut pas du tout et pleure de plus belle quand on lui donne, soit la rejette au bout d'une minute. Le porte bébé est très efficace, bizarrement les bras non. Par contre l'assoir face à nous sur nos genous en la berçant doucement fonctionne aussi.
Il semblerait que pendant cette phase les bébés ont besoin d'un environnement calme, du coup j'ai déjà tenté de la coucher dans son lit en la laissant pleurer max 5 minutes, ça a déjà fonctionné. De toute façon toutes ces méthodes peuvent marcher un jour mais pas le lendemain. :)

 J'avais mentionné au pédiatre qu'elle avait des rejets, du coup, il nous a conseillé le lait épaissi. Et quelques jours plus tard, plus rien n'allait la journée. Elle était perturbée, se tortiller dans tous les sens pendant le biberon, pleurait juste après le biberon, elle était constipée .. Ca n'allait plus du tout. Nous sommes donc revenus en arrière et nous lui avons redonné du lait normal. Cependant elle régurgitait vraiment trop, même si elle n'avais plus de problème de constipation. Nous avons donc repris le lait épaissi, nous avons changé d'eau (Evian pour Mont Roucous), changé de tétine de biberon. Les choses allaient beaucoup mieux. Mais depuis dimanche rebelotte, elle pleure pendant le biberon, pousse beaucoup pour pas grand chose, se tortille. (Par contre seulement la journée. La nuit, il n'y a jamais aucun problème, bizarre. On va voir aujourd'hui, si cela ne va pas, nous retournerons chez le pédiatre.

Repas et dodo

Elle a bien grossis depuis la sortie de la maternité. Elle boit d'ailleurs très bien ses biberons. Je pensais, qu'en tant que préma, elle prendrait des plus petits biberons plus longtemps. En fait pas du tout, elle est sur le même rythme que son frère bébé. Nous sommes donc à ce jour à 5 biberons de 150ml.
Ils nous reste donc un biberon la nuit, mais elle sait cependant enchaîner 8h/10h de dodo! Bon évidemment, elle ne fait pas cela de 22h à 6-8h ! Ce serait trop simple. Nous n'échapons pas au biberon de 3h du matin! Donc elle nous fait souvent 17h-19h à 3h du matin.
Mais au moins nous savons qu'elle est capable de tenir, que les réserves sont suffisantes. Il faut juste qu'elle se régule un peu. C'est vrai que nous lui donnons le biberon 100% à la demande, je préfère qu'elle trouve son rythme même si parfois on peut lui donner un petit coup de pousse pour grappiller 30 min par exemple.

Les nuits

Depuis sa naissance, nous n'avons jamais eu aucun problème la nuit. Elle prend son biberon et se rendort directement. Le soir pour le coucher, elle pleure en général 5 minutes pour trouver son sommeil. Nous n'avons pas besoin d'intervenir. Elle dort avec son grand frère, ces pleures ne semblent pas le déranger. Tant mieux! Même pour le biberon de 3h du matin, Petit bout n'a pas l'air d'entendre, il dort profondément.
Nous avions acheté un Cocoonababy, que l'on met dans son lit, au cas où elle aurait été agitée la nuit, mais nous avons seulement du une fois la faire dormir à côté de nous pour qu'elle ne dérange pas son frère.
C'est un achat qui ne va pas durer longtemps, mais il est vraiment top. Pas de problème de tête plate, sa tête est inclinée ce qui est bien puisqu'elle régurgite, elle a l'air très à l'aise et en confiance depuis sa sortie de la maternité. Nous l'enmenons également avec nous quand on se rend chez quelqu'un pour la faire dormir.

Les ballades

Les ballades ne sont vraiment pas compliquées avec un bébé! Nous avons pu passer une journée au zoo ou pique-niquer par exemple, sans problème. Elle dort, et se réveille pour le biberon. Nous la balladons en écharpe ou en poussette. J'adore la prendre en écharpe, mais pour les ballades un peu plus longues nous utilisons la poussette.

Et les parents ?

Nous sommes très heureux et fière de notre petite famille. Petit Bout s'entend très bien avec sa petite soeur. Il n'est pas jaloux, c'est un garçon très autonome et doux. Nous arrivons à lui accorder les mêmes moments qu'avant. Le fait que ce soit un enfant autonome qui jout la plupart du temps sans nous aide beaucoup. Il est très curieux de voir sa petite soeur, de comprendre comment elle fonctionne. Quand elle pleure, il vient la voir, et dit par ex : Ne t'inquiète pas maman arrive, on va te donner le biberon. Ou alors, il lui donne un doudou, même si elle capte pas le dodo lol.

Et nous alors? On est fatigué! Mon compagnon a beaucoup de boulot et peu de temps à nous accorder, par ailleurs ils s'occupent systématiquement des nuits. Donc il est fatigué. Vivement qu'il prenne son congé paternité, plus que 6 semaines!
Notre couple se porte beaucoup mieux par rapport à la naissance de Petit Bout. La fatigue est là, mais la cocotte nous envahie moins l'esprit que son frère à la naissance. Nous sommes plus serein, cela joue beaucoup!

Quant à moi, je suis fatiguée. Mon accouchement ayant été long, je pense que je mets un peu plus de temps à m'en remettre. Je n'ai pas eu de baby blues, il me faut réapproprier mon corps, accepter les changements irréversibles. Je dois perdre encore 3kg, je ne rentre dans aucun de mes pantalons d'avant grossesse. Je prends le temps de m'occuper de moi pour me sentir bien dans mon corps et ma tête. J'ai perdu l'appétit. Je ne suis pas moralement complément au top. Les journées peuvent vite être fatiguantes, surtout le soir, quand je dois gérer mon petit mec et la cocotte en phase de crise du soir. Je reste malgrès tout très zen, mais cela m'épuise. Je ne vois pas passer mes journées, c'est un bon point, mais du coup, je me sens très fatiguée et je manque de temps pour faire tout ce que je veux. Bref les premières semaines avec bébé sont privilégiées mais reste très fatiguantes!

Posté par euge89 à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 août 2014

35sa +6 : le travail commence!

image

Notre princesse est arrivée ! Une journée un peu chargée en effort et voilà que le travail commence :D

L'accouchement

Vendredi 8 août 1h du matin, les contractions sont douloureuses et espacées de 2 à 5 min. Aprés 2 spasfons et 1h30 de contractions douloureuses, je prends une douche qui soulage un peu la douleur mais pas les contractions. 4h du mat' (autolib merci!) nous nous rendons à la maternité. Le travail semble débuter, la sf n'est pas encore totalement convaincue, tout dépend si les contractions continuent ou non. Dans tous les cas, ils ne me déclencheront pas si le travail se calme, en effet je n'ai pas atteint les 37 sa. 

Malgré les contractions douloureuse, j'essaie de tenir sans péridurale. Si le travail s'arrête, je n'ai pas envie de devoir repasser par la case péridurale quelques jours/semaines aprés.  Et puis j'en peux plus, j'ai trop mal. Il me mette la péridurale. Mon col s'ouvre tout doucement. C'est trés long, je suis extrêmement angoissée à l'idée que le travail s'arrête et qu'on me dise, rentrez chez vous madame. La journée passe dans l'angoisse et enfin la poche des eaux se fissure, youpi! La sf est rassurée et me dit que dans tous les cas, je resterai à l'hôpital. Mon col s'ouvre difficilement, je suis à 3/4 et il est 19h, suite à la fissure de la poche des eaux, mes contractions sont plus espacées et plus faibles. Aprés 18h de travail, la sf me dit que c'était peut être un faux travail.. Il me laisse la nuit si le travail ne reprend pas, ils me monteront dans une chambre et pourront me déclencher 1 semaine aprés soit à 37 sa. Nous étions trés déçus, nous nous endormons ... 

2h plus tard, je regarde le monitoring et c'est reparti les contractions sont à nouveau fortes et trés régulières. Nous sommes trop contents, le col continue de s'ouvrir, on va y arriver. La sage femme est optimiste, ce sera pour aujourd'hui. Bon je vous passe les pbm de péridurale, que le travail s'est accéléré d'un coup, que j'ai souffert le martyre! Bref, le plus important : notre petite cocotte est arrivée le 9 août à 5h23 !! Cette magnifique petite puce de 48 cm et 2,8 kg. Malgré ces 5 semaines d'avance, notre cocotte n'a rien d'une préma, pas de couveuse, pas de soins particuliers à faire en plus. Nous sommes heureux et émerveillée devant notre 2 eme bébé. 

Le séjour à la maternité

Mon moment préféré, la découverte de notre bébé! Je suis chouchoutée par le personnel et mon compagnon. Je trouve la force je ne sais où pour être en forme et m'occuper de ma cocotte en alternance avec son papa. Et pourtant, j'ai des cernes comme j'en ai jamais eu (2 nuits blanches je n'avais jamais fait!), des courbatures et douleurs de dos, de ventre comme jamais je n'ai eu non plus. Mais j'étais moralement au top! J´en pouvais plus d'être enceinte et de voir ce petit bébé .. :) je suis sur un nuage! J'adore cette pause à la maternité, nous sommes coupés du monde et n'avons d'yeux que pour ce nouvel être. Nous créons notre cocon familial ! 

 


30 juil. 2014

34 sa + 5 : J'en peux plus :)

La grossesse continue son bout de chemin, notre petite louloute est un beau bébé (2,2kg estimé à 32sa) comme son grand frère. Un bébé en pleine santé, qui bouge toujours énormément. La tête en bas ouffff ! Bon du coup, vive les coups de pieds dans les côtes et un peu partout d'ailleurs. 

3ème echo

J'ai eu le droit pour cette 3ème écho à un joli profil 4D de cette cocotte qui a déjà de bonnes joues! La paroie entre elle et nous semble très fine, ce qui a été le 'kiffe' de l'échographe, on voit trop bien votre bébé, du coup l'écho a duré un peu plus longtemps que la normale, à notre plus grand plaisir!

Cours de préparation à l'accouchement

J'ai commencé les cours de préparatation à l'accouchement, cette fois-ci, j'ai choisi une sage femme qui donnait des cours théorique ET pratique! Etant donné que c'est notre deuxième bébé, je suis inscrite plutôt à la pratique. Mon premier cours de respiration ne m'a pas fait trop de bien. Celui-ci s'est passé en position allongée, et comment dire cette position m'apporte un certain nombres de désagréments! Par ailleurs, j'ai eu des contractions pendant tout le long du cours. En effet, pour arriver là bas, il m'a fallu pas mal marché et il faisait chaud :/, du coup je suis arrivée au cours épuisée avec plein de contractions. Difficile de se détendre! Bref, je réitère cet aprés midi pour apprendre à souffler de manière verticale et à soulager les douleurs de grossesse comme le dos. Et demain rdv à un cours avec le papa :), on va apprendre à bosser à deux, notamment en préparation du jour J.

Préparation matérielle

J'ai hâte que notre cocotte arrive, tout est prêt (Enfin presque ... ). Il me manque le nécessaire pour la change, le porte bébé et quelques appareils types mouche bébé.

Niveau vêtements je bloque un peu. J'ai récupéré un peu d'affaires de son frère, pyjamas et bodies. Nous avons acheté quelques pyjamas plutôt en 1 mois, des gilets/brassières, un pantalon. Bref, je n'ai pas grand chose (Plus en 3 mois!) mais pour la naissance/1 mois, je sèche un peu. Je suis également assez difficile. Les pyjamas doivent être obligatoirement en ouverture devant pour les tailles inférieurs à 3 mois, j'ai du mal à trouver. Et quand je trouve, les couleurs ne me conviennent pas. Oui, c'est une fille, mais je n'ai pas forcément envie quelle soit en rose fluo tout le temps. En petite chemisette et tee shirt, pareil je voudrai avec ouverture devant, mais je n'en trouve pas. Donc j'en ai un unique en ouverture dans le dos en un mois. Bref, j'ai 4 pyjamas naissance, 3 en 1 mois, 15 bodies ML, 6 gilets/brassières en 1 mois, un pantalon et un legging, une robe et une chemisette. Je pense qu'il faut que j'achète encore 2 pyjamas en 1 mois. Et ensuite j'ajusterais quand elle sera là, je verrai bien ce qu'il me manque. Comme quoi, on oublie vraiment vite comment nous avons fait pour l'ainé! 

Et puis la valise pour la naissance n'est pas encore commencée. Je vais bientôt m'y mettre!

Et la maman ?

J'ai hâte d'accoucher! Je n'apprécie pas tellement cet état de grossesse, j'ai hâte de retrouver ma mobilité, mon énergie, de faire du sport, de dormir normalement .. Bref, les désagréments de grossesse sont bien présents pour ce dernier trimestre.
Allongée, j'ai mal au dos, je me sens pas bien installée, j'ai des remontées acides, mal au ventre. J'arrive à encore bien dormir, mais je ne passe pas une nuit complète, d'une traite. Je me tourne beaucoup de fois, elle me fait plutôt mal et on a du mal à trouver une position agréable.
Assise est finalement la position qui peut me convenir le mieux.
Debout, cela dépend des jours. J'ai souvent mal au dos, entre les jambes (Elle appuie fortement ou m'écarte les os, je sais pas dire, mais ça fait mal!). Dès que je marche un peu trop, j'ai vite plein de contractions et mal partout.
Sinon, de manière générale les contractions sont toujours là, parfois irrégulière et non douloureuse, d'autre fois régulière et passable, parfois douloureuse dans le dos et le ventre.Dès que je fais un peu d'effort ou que je suis contrariée, je sais que je vais passer une soirée à contracter.
Bref à partir de 37 SA, je vais tripler d'effort pour accoucher! Parce que j'en peux plus (!!), que c'est un beau bébé et je ne veux pas accoucher d'un bébé énorme et chéri à 2 semaines de boulot hard prévu les deux premières semaines de septembre.

Objectif accoucher entre mi août et fin août. (On peut toujours rêver!) ;D ... Bon au pire il me reste 6 semaines avant le terme. On approche qu'en même!

06 juin 2014

Chaque grossesse est différente : 2ème trimestre

Comme je vous le disais dans mon précédent article, l'arrivée du second trimestre m'a fait beaucoup de bien.

Les premiers signes apparents de la grossesse

La première échographie m'a permise de rentrer un peu plus dans la grossesse, mon ventre s'est vite arrondie, les kg en plus se sont également vite installés. Mon bébé bouge énormément, je l'ai donc senti très tôt.
J'avoue ne pas avoir été aussi heureuse de vivre ces moments en comparaison à ma première grossesse. Mais ces jolies choses m'ont permise, enfin, de me sentir enceinte, et de commencer ce long processus psychologique de préparation à avoir un enfant.

L'annonce au travail

J'ai pu annoncer plus sereinement ma grossesse au travail, le comportement de ma hiérarchie a radicalement changé, et s'est vraiment adapté à ma grossesse. Après toutes les difficultés que j'ai vécu au travail, je me suis sentie vraiment soulagée par leur compréhension, et le changement de méthode de travail. CAD avec le stress inutile mais pourtant omniprésent en moins!
J'ai de mon côté pu prendre le recul nécessaire grâce à une bonne semaine de vacances. Cette coupure a été un tournant pour moi, j'ai pris la décision de moins m'investir personnellement dans ce boulot. Et cela m'a fait beaucoup de bien. Je pense d'ailleurs que s'investir dans son boulot, c'est important, mais ne jamais le faire de manière personnelle, c'est à dire avec le coeur. Il est vraiment important de faire la part des choses.

La seconde échographie

Nous l'attendions avec beaucoup d'impatience, et enfin le 2 mai, nous avons vécu avec beaucoup de sérénité la meilleure échographie de la grossesse. Celle où nous repartons avec le jolie profil de notre bébé, puis avec une belle image de son visage en 3D. Mais c'est également celle qui nous a annoncé le sexe de ce petit bébé! Une petite fille :) ! Nous étions très heureux de pouvoir enfin mettre un sexe à ce bébé, et d'autant plus d'avoir une garçon et une fille, égalité parfaite à la maison. Il est désormais beaucoup plus facile pour nous de pouvoir se projeter et préparer son arrivée.

Les contractions

Après ces quelques semaines de répit, les contractions sont arrivées. Voilà plus d'un mois que les contractions sont présentes. Elles ont tout d'abord été raisonnable, de l'ordre de 10-15 par jours et non douloureuses. Puis, ma position pourtant assise au boulot, a fini par me donner plus de contractions, plus douloureuses et régulières. Le Spasfon est mon ami. Cependant le Spasfon a commencé certain jour à ne plus faire effet. C'est à dire qu'il n'était plus possible pour moi de calmer les contractions avec le Spasfon sans calmer mon activité. J'ai quand même tenu bon cette fameuse semaine. Sauf que le week-end, j'étais pas bien, impossible de marcher, j'avais mal au ventre. Je suis restée allongée toute une journée et ai dormi plus qu'il ne faut! On a tenté une petite sortie en fin de journée, ce n'était pas la peine, mon ventre me faisait très mal. Dimanche, je me sentais un peu mieux, nous avions prévu avec mes parents d'aller au restaurant (Fête des mamans!). Vivant à Paris, nous faisons énormément de choses à pieds, donc nous y sommes allés en marchant. Et puis de retour, j'ai commencé à avoir des contractions toutes les 20 min pendant 2h qui ne passaient pas, même avec Spasfon et allongée. Direction les urgences de la maternité. Mon col depuis la semaine d'avant s'est ouvert mais est toujours long. Ce qui est une bonne chose. Du coup : repos ! Stop aux grosses journées de travail, stop aux 2h de métro. 
Les contractions sont toujours présentes, mais le repos me fait beaucoup de bien. Je suis néanmoins extrêmement stressée. Il y a des jours où ca va, je me sens bien, puis d'autre ou non, il n'y a rien à faire, le moindre effort me donne plein de contractions douloureuses. J'ai hâte que mon compagnon rentre de l'étranger pour enfin m'aider notamment avec notre petit garçon, le dîner, la vaisselle, le bain .. Bref, le quotidien!

Fin du second semestre

27 SA

Et oui déjà la fin du second semestre. Je suis de moins en moins sereine à cause notamment de toutes ces contractions. Mon fils a attrapté la 5ème maladie, donc je suis en attente des résultats pour voir si je suis immunisée ou pas, un suivi particulier de ma grossesse devra être fait si je l'ai contracté. Nos vacances semblent compromises, je ne suis pas sûre que nous allions pouvoir souffler début juillet même si nous en avons grandement besoin tous les deux. Le moral n'est pas au top, en effet, à la maison arrêtée, c'est pas forcément la joie. J'attends par ailleurs avec impatiente le retour de mon compagnon définitivement!
Je me sens pas du tout prête pour l'arrivée de la petite cocotte, nous n'avons pas encore de prénom et nous n'avons encore rien acheté, ni rien préparé. Cela m'inquiète beaucoup. J'ai du mal à m'investir dans l'aprés avec le bébé, j'ai finalement à nouveau du mal à me projeter. Quand je regarde les habits où ce qu'il faut acheter, je ne prend aucun plaisir, je n'aime et n'achète donc rien ..
Je m'inquiète beaucoup et de tout! Bref, une grossesse qui n'a définitivement aucun rapport avec la première!

04 juin 2014

Chaque grossesse est différente : 1er trimestre

D'une femme à un autre mais aussi d'une grossesse à une autre, le vécu peut-être si différent. J'ai vécu ma première grossesse sur un petit nuage et je vous avoue avoir pensé que je vivrais la deuxième plus ou moins de la même manière. Erreur !

Dès le début tout était différent, le premier trimestre fût difficile, j'étais inquiète à l'idée de faire une fausse couche, j'ai été nauséeuse et sans appétit pendant les 3 premiers mois, j'ai chopé maladie sur maladie (Moi qui ne suis jamais malade à la base ..) => J'étais épuisée, je ne me sentais pas enceinte, mais bien malade. J'ai vraiment eu l'impression de lutter contre la maladie. Le moral n'était vraiment pas au beau fixe.. Mais heureusement cela ne dure que 3 mois, et j'avoue que l'on oublie assez vite les désagréments quand on commence enfin à se sentir en forme et soulagée par le cap des 3 mois. 

Avec le recul, j'ai mal vécu ce premier trimestre, j'aurais sans doute pu améliorer le quotidien. Cependant ce fameux quotidien était en parti mon démoralisateur qui ne m'a pas permis de me relever comme il le fallait. Par rapport à la première grossesse je n'étais pas une étudiante bien dans mes baskets, sereine, qui avait le temps de se préparer à cette grossesse. Mon objectif était de valider mon année et de profiter de 6 mois avec ce beau bébé que nous attendions avec impatience. J'avais l'esprit tranquile.
Là tout était différent :

baby-on-board-underground-badge-maman-suivi-de-grossesse-anecdotes

  • Au niveau boulot, c'était très difficile, je faisais des grosses journées, l'ambiance était stressante (je voulais être à fond, car pour ma hiérarchie, j'étais une jeune femme dynamique avec toutes ces capacités. Avec le recul, j'aurais peut-être dû annoncer ma grossesse plus tôt puisque celle-ci était difficile, ils auraient sans doute était un peu moins exigeant et plus compréhensif de mon état. Sauf que j'ai fait le choix de faire comme si de rien était à en être épuisée)
  • Mon compagnon était absent (Travaille jusque fin juin à l'étranger)
  • Un ainé de 3 ans et demi, adorable mais néanmoins fatiguant quand on est tout seul pour tout gérer
  • 2 heures de transport par jour
  • Contrariée par la santé de mes parents
  • BREF l'IDEAL POUR FAIRE UN BEBE !

Puis le second trimestre est arrivé pour mon plus grand bonheur. Les maux de grossesse ont commencé à passer! Mon ventre s'est arrondi très rapidement. J'ai senti également ce petit bébé bouger très tôt. Enfin je ne me sentais plus malade mais bel et bien enceinte!

08 mai 2014

L'arrivée d'un bébé : l'annonce au grand frère

Petit-bout a 3 ans et demi et a hâte de voir arriver ce petit bébé à la maison. Il s'identifie comme un 'grand', souhaite s'occuper du bébé quand il pleure, lui faire des câlin et lui donner le biberon. Oui, c'est cool de devenir grand-frère!
Mais parfois Petit-bout aimerait, plus tard, redevenir un bébé puis revenir dans mon ventre. Voilà bien une remarque qui ne trompe pas, mon petit bonhomme est inquiet face à l'arrivée du bébé.

J'aime la simplicité avec laquelle les enfants expriment leur joie ou leur crainte. Chaque phrase a un sens, même si notre vision de grand nous empêche parfois de comprendre le sens de certain propos. Et je pense qu'il est primordiale d'être attentif car nos réponses sont trés importantes pour eux!

Bref, revenons à nos petits moutons, l'annonce de cette grossesse. Dès que nous avons vu le test positif, nous avons commencé à lui faire remarquer que ces petits camarades avaient des petits frères, des petites soeurs, et que peut-être que lui aussi aurait bientôt un petit(e) frère/soeur à la maison.
Nous en parlions de temps en temps, mais sans mentionner que j'étais enceinte.
Puis après la première échographie, et le risque de fausse couche écarté, nous avons fait notre annonce officielle auprès de notre petit bonhomme, nous en avons profiter pour illustrer nos propos avec 2 livres :

tchooupimamanattendunbebe             Livre-dolto-petit-frere-soeurgrand

Et je pense que ces livres ont été importants pour lui, cela lui a permis de comprendre et de projeter l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur.
Il les a beaucoup regardé, nous a demandé de les lire, au début tous les jours, surtout celui de T'choupi qui était je pense plus simple à comprendre pour lui, jusqu'à le connaître par coeur et le lire tout seul.

Aujourd'hui petit bout est très content et est pressé que ce petit bébé arrive, il en parle souvent, fait toujours attention à mon gros ventre, notamment lors des jeux ou les câlins. Il m'aide dans le quotidien. Par exemple, il ne laisse plus traîner ses culottes par terre le matin, il va systématiquement la mettre dans le panier à linge sale. Quand il se change le soir, il va mettre les habits en hauteur pour que je n'ai pas à me baisser pour les ramasser et faire le tri sale/propre. Toutes ces petites missions lui plaisent beaucoup, cela lui permet de se sentir grand et de participer à ma grossesse à sa manière.

Il fait aussi beaucoup de bisous à mon ventre, parle au bébé, essaie de mettre sa main pour le sentir. Bref, il est très curieux et nous essayons de l'impliquer. Nous lui expliquons ce qui va se passer quand le bébé sera là, où il va dormir, mais aussi que le bébé sera tout petit, qu'il ne pourra pas jouer tout de suite avec lui...

Communiquer et l'impliquer tout simplement !

Posté par euge89 à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2014

Le clan des mamans

HelloVoilà un petit bout de temps que je ne me suis pas connectée sur mon blog - un an déjà! Je vais même avouer que j'avais oublié son existence, au point d'être revenue sur canalblog avec l'envie d'en créer un nouveau. Et là : " Mais oui, c'est vrai! J'ai déjà un blog et en plus celui-ci me correspond encore ! ".

Alors c'est repartie pour une vie 2.0 :)

Beaucoup de choses se sont passées en une année autant d'un point de vue personnel que professionnel. Je vous raconterais surement dans les semaines à venir des petits passages qui m'ont permis d'évoluer encore et toujours, grâce aux erreurs, aux autres, à l'amour, la famille ...

En tout cas, j'étais repartie pour faire un blog pour le clan des MAMANs ! Et oui j'ai une vie de femme, de couple, de maman et lier tout ca en même temps, c'est un monde à part - et pourtant commun à beaucoup de femmes! J'avais donc envie de partager un bout de cette vie avec d'autres femmes, en couple ou non, maman, future maman ou pas.

Alors bienvenue à vous pour ce nouveau départ!

 

Posté par euge89 à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,